7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 02:00

KIM637.jpgEMMANUEL LEVINAS : L’IMPORTANCE DE L’AUTRE

 

 

 



« En affirmant que la morale constitue le commencement et la voie royale de toute philosophie, Emmanuel Levinas marque d'emblée ses distances avec Heidegger.

 

Il oppose à l'auteur d''Etre et temps', l'importance de l'Autre. »

 

 

(Nicolas Weill)





Voir également :

Emmanuel Levinas : l’autre

Emmanuel levinas : l’autre


 "L'Autre n'est ni une tentation ni un problème ; ce n'est pas un objet ni de savoir ni de plaisir : "la proximité de l'autre en tant…
Repost 0
Published by ROMAIN BERNARD - dans Rediffusion
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 02:05

BarenotDÉFINITION DE LA LIBERTÉ

 

 

 

 

 

 

La liberté est la mesure de la dignité et de la grandeur de l’homme.

 

 

Voir également :

 

DIGNITE

 

LIBERTE

Repost 0
Published by BERNARD ROMAIN - dans bernard-romain
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 02:00

KIM636.jpgBIEN MANAGER ET SOUCI DES AUTRES

 

 





Bien manager c’est avoir le souci des autres.

 

Le souci des autres, c’est savoir parler et écouter, donner et recevoir, regarder et transmettre, respecter et faire grandir.







Voir également :

Critères de nomination d’un bon manager

Critères de nomination d’un bon manager


Pour nommer un manager, un certain nombre de critères doivent être étudiés : . Résolution de problèmes . Encourage la créativité . Entre dans le détail (mais savoir faire confiance) . Arbitre (savoir…
Repost 0
Published by ROMAIN BERNARD - dans Rediffusion
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 02:00

Van-Gogh.jpgNOUVELLE ORGANISATION

 








On est passé d'une société de production, où la demande était supérieure à l'offre, à une société de consommation, où le problème n'était plus de fabriquer des produits mais de les vendre.

 

Pour y parvenir, on a remplacé l'organisation classique, féodale, en silo, par le management par projet, pour gagner du temps.

 

Un mode d'organisation générateur de stress.

Repost 0
Published by ROMAIN BERNARD - dans Rediffusion
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 02:00

Tibhirine-0.jpgQUESTIONS DE L’HOMME

 

 







L’homme cherchera toujours la réponse aux énigmes cachées de sa condition humaine, qui, hier comme aujourd'hui, troublent profondément le cœur humain :

 

Qu'est-ce que l'homme ?

 

Quel est le sens et le but de la vie ?

 

Qu'est-ce que le bien et qu'est-ce que le mal ?

 

Quels sont l'origine et le but de la souffrance ?

 

Quelle est la voie pour parvenir au vrai bonheur ?

 

Qu'est-ce que la mort ?

 

Qu'est-ce enfin que le mystère dernier et ineffable qui entoure notre existence, d'où nous tirons notre origine et vers lequel nous tendons ?

 

Ces questions — et d'autres encore comme :

 

Qu'est- ce que la liberté et quelle est son rapport avec la vérité ?

 

Quel est le rôle de la conscience dans la formation de la physionomie morale de l'homme ?

 

Comment discerner, en conformité avec la vérité sur le bien, les droits et les devoirs concrets de la personne humaine ?

 








Voir également : 

Qu’est-ce que l’homme ?

Qu’est-ce que l’homme ?


 « Qu’est-ce que l’homme ? À quoi sert-il ? Quel est son bien et quel est son mal ? La durée de sa vie : cent ans tout au plus. Une goutte d’eau tirée de la mer, un grain de sable. Telles sont ces quelques…

L’homme : premier capital

L’homme : premier capital


« Il faut apprendre à nous aimer comme des frères ou à périr comme des imbéciles », écrit Paul Houée citant Martin Luther King dans son livre remarquable, Repères pour un développement humain et solidaire. Cette phrase lapidaire exprime…

L’homme chez Nietzsche et Teilhard de Chardin

L’homme chez nietzsche et teilhard de chardin



Le premier, est un champion de l’humanisme athée moderne. Le second est un des représentants les plus éminents de l’humanisme religieux chrétien. Il est intéressant,…

Lire la suite


Homme moderne

Homme moderne


L’homme moderne a besoin de considération, de respect, d'écoute.... Il a besoin qu'un grand souffle le sollicite, qu'un appel lui soit lancé, qu'un "sens à la vie" lui soit proposé. Il a besoin de pouvoir gérer sa vie de façon libre, autonome, d'être lui-même,…

L’homme de notre époque

L’homme de notre époque


L'homme tout entier occupé de soi, l'homme qui se fait non seulement le centre de tout ce qui l'intéresse, mais qui ose se prétendre le principe et la raison dernière de toute réalité. Tout…

Qui est cet homme ?

Qui est cet homme ?


Les découvertes des sciences modernes ont infligé trois blessures narcissiques à l’humanité : La première blessure vint de Cracovie, de Copernic : la terre n’est plus le centre de l’univers. Détrônée du centre de l’Univers, la terre est reléguée sur une…
Lire la suite

Qui est cet homme ?

Qui est cet homme ? (3)


Qui est cet homme qui est en face de nous ? L’homme du macrocosme L’univers nous semble habité et rempli. En fait, il est vide et dépeuplé. Le cosmos est un…

L'homme au travail

L'homme au travail


Quel regard poser sur l’homme au travail ? On peut reconnaître au travail une double dimension objective et subjective. Le travail objectif est l’ensemble des activités et des techniques utilisées pour…
Lire la suite

Anthropologie : qu’est-ce que l’homme ?

Anthropologie : qu’est-ce que l’homme ?


“Quand on veut étudier les hommes, il faut regarder près de soi ; mais pour étudier l’homme, il faut apprendre à porter sa vue au loin ; il faut d’abord observer les différences pour découvrir les propriétés”. (Jean-Jacques Rousseau, Essai sur l’origine…
Lire la suite

Anthropologie de l'homme moderne

Anthropologie de l'homme moderne


L’homme moderne vit en surface de lui-même, de plus en plus délibérément, comme dans une fuite en avant. Il prône des idéaux…

Qui est cet homme ?

Qui est cet homme ? (2)


Qu’est-ce que l’homme, autour de nous, dans nos équipes ? Est-ce l’homme solitaire ou la société ? L’homme comme un être de nature, un objet des sciences de la nature et de la médecine et en même temps, l’homme comme un être de liberté, objet…
Lire la suite

Qu’est-ce que l’homme ?

Qu’est-ce que l’homme ?


L’activité humaine a engendré un être qui vole dans les airs, qui plonge pendant des heurs sous la mer, à qui les…
Lire la suite

 

Sartre : qu’est-ce que l’homme ?

Sartre : qu’est-ce que l’homme ?


 Sartre pose cette question à un degré très profond, il se demandait ce qu’est l’homme : une créature donc dépendante de son créateur ? Ou une liberté qui se fonde elle-même, qui crée ses propres valeurs ? Ce débat dure aujourd’hui encore. « Il…
Lire la suite

Que peut-il en être de l'homme ?

Que peut-il en être de l'homme ?


La crise physiologique de l'homme moderne est plus grave encore que la crise morale. De plus en plus d'hommes sont en état de souffrance psychique et, selon toute vraisemblance, les choses ne feront que s'aggraver. Face à ce défi, la…
Lire la suite

Hannah Arendt : chaque homme est unique

Hannah arendt : chaque homme est unique


On peut dire qu’Hannah Arendt, née il y a 100 ans à Hanovre, est un des philosophes majeurs du XXème siècle. A souligner : un des philosophes majeurs du XXème siècle est une femme.…
Repost 0
Published by ROMAIN BERNARD - dans Rediffusion
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 02:00

MANAGEMENT INFERNAL

 

 






« Le management est devenu infernal et, quand cela marche, c’est toujours un miracle.

 

Peut-être y a-t-il des gens qui ont du talent, cela doit exister, je pense surtout qu’il y a des gens qui ont de la chance.

 

Quand, pour gérer une grande entreprise, vous devez prendre en compte tout ce qu’on vous demande, avec des pouvoirs publics qui exigent qu’il n’y ait pas de problème…

 

On a l’impression que ceux qui ont légué le plus au management du pays, ce sont les caporaux et adjudants de l’armée d’autrefois : pas de tête qui dépasse, pas de problème, je ne veux entendre parler de rien…

 

Or les objectifs qui sont assignés aux dirigeants sont redoutables.

 

Il faut mettre tout le monde d’accord sur l’éthique, régler les problèmes sociaux, écologiques dont on ne tenait pas suffisamment compte auparavant.

 

Les problèmes économiques traditionnels sont dans le même temps devenus extrêmement difficiles à résoudre avec l’ouverture des frontières, l’instabilité des relations économiques internationales, des monnaies, des marchés.

 

De même les problèmes classiques industriels et techniques avec des technologies qui évoluent de manière fantastique.

 

Cela en fait des considérations !

 

Et on dit au manager : il faut que ça marche, il faut gagner des sous, il faut que tout le monde soit heureux.

 

C’est vraiment devenu extrêmement difficile.

 

Cela dit, c’est vrai, certains managers sont désinvoltes et inconscients de toutes ces dimensions. »

 

(Jean-Claude Seys, banquier devenu assureur, fondateur du groupe mutualiste Covéa qui réunit MMA, MAAF et GMF dans 'La Tribune') 

 

Repost 0
Published by ROMAIN BERNARD - dans Rediffusion
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 10:13

René Girard hommage

 

RENÉ GIRARD : DÉSIR MIMÉTIQUE

RENÉ GIRARD : HOMME MAÎTRE DU MONDE

                                         RENÉ GIRARD : OPTIMISME

RENÉ GIRARD : ORIGINE DES CONFLITS

RENÉ GIRARD : RIVALITÉ MIMÉTIQUE

RENÉ GIRARD : URGENCE

 RENÉ GIRARD : TERRORISME

 

 

René Girard, né à Avignon le 25 décembre 1923, est un philosophe français, membre de l'Académie française depuis 2005. Ancien élève de l'École des chartes et professeur émérite de littérature comparée à l'université Stanford et à l'Université Duke aux États-Unis, il est l’inventeur de la théorie mimétique qui, à partir de la découverte du caractère mimétique du désir, a jeté les bases d’une nouvelle anthropologie. Il se définit lui-même comme l'anthropologue de la violence.  

Repost 0
Published by BERNARD ROMAIN - dans bernard-romain
commenter cet article
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 02:00

Voeux-2013.jpg

Repost 0
Published by BERNARD ROMAIN - dans bernard-romain
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 02:00
LA SEULE DOCTRINE SOCIALE QUI VAILLE


BIEN COMMUN, SUBSIDIARITE, SOLIDARITE

« Rerum Novarum » 1891





· Affirmer le juste principe de la propriété privée ; mais ne pas oublier que toute propriété privée est « grevée d’une hypothèque sociale ».
 
· Entreprendre et posséder mais ne pas oublier la destination universelle des biens : il faut tenir les deux.
 
· Posséder : oui mais pour partager.
 
· Accepter le développement économique comme légitime.

· Agir, non pour soi, mais pour le bien commun.
 
· Appliquer le principe de subsidiarité : encourager la prise de responsabilité de chacun au niveau où il peut. Faire confiance à tous les niveaux.
 
· Ne pas oublier le devoir de solidarité à l’égard de tous. Avoir une option préférentielle pour les petits, les plus faibles. Porter attention aux injustices.
 
· Rechercher le développement de tout l’homme : faire grandir et non abaisser, ne jamais humilier. Aider à atteindre la performance.
 
· Respecter la Personne : l’homme est un être unique, autonome mais complexe.
 
· Ne jamais oublier la dignité de la Personne : l’homme est un être libre et responsable, sujet de droits mais aussi de devoirs.
 
· Exister face à un standard qui nous force à penser pareil.
 
· Vivre un humanisme intégral et solidaire.

Repost 0
Published by ROMAIN BERNARD - dans Rediffusion
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 02:05

tempete.jpgMONDE INCOMPRÉHENSIBLE

 

 

 




L’homme moderne, laissé à lui-même, est emporté par le hasard qui a fait un monde incompréhensible.

Repost 0
Published by ROMAIN BERNARD - dans Rediffusion
commenter cet article

Recherche

Relations Humaines

"La grandeur d'un métier est peut-être avant tout, d'unir les Hommes.

Il n'est qu'un luxe véritable et c'est celui des Relations Humaines.

En travaillant pour les seuls biens matériels, nous batissons nous-mêmes notre prison, avec notre monnaie de cendre qui ne procure rien qui vaille de vivre."


                                                                                                                                       Antoine de Saint- Exupéry 

English

Principal Auteur Cité

AUTRES AUTEURS CITÉS

ALBERT CAMUS : BONHEUR
ALBERT CAMUS : DIGNITÉ DE VIVRE ET DE MOURIR
ALBERT CAMUS : HAINE ET MÉPRIS
ALBERT CAMUS : JUGEMENT
ALBERT CAMUS : LE DROIT ET LA FORCE
ALBERT ROUET : CHEMIN VERS SOI
ALBERT ROUET : COMPLEXITÉ DES RELATIONS A L’AUTRE
ALBERT ROUET : L’AUTRE
ALBERT ROUET : RIGIDITÉ
ALBERT ROUET : TRAVAIL, LIEU DES CONTRADICTIONS D’UNE SOCIÉTÉ
ALBERT SCHWEITZER : CIVILISATION ET ÉTHIQUE
ANDRÉ COMTE-SPONVILLE : BONHEUR
ANDRE COMTE-SPONVILLE : MORALE ET CAPITALISME
ANDRÉ COMTE-SPONVILLE : MORALE ET ÉTHIQUE
ANDRÉ COMTE-SPONVILLE : PETIT TRAITE DES GRANDES VERTUS
ARISTOTE : BONHEUR
ARISTOTE : HEUREUX
ARISTOTE : PRUDENCE
AUGUSTIN : BONHEUR
AUGUSTIN : COMPRENDRE
AUGUSTIN : DOMINATION
AUGUSTIN : ETRE GRAND
AUGUSTIN : VOIR, SUPPORTER, ACCEPTER
AXEL KAHN : ALTÉRITÉ
AXEL KAHN : DÉFINITION DU BIEN
AXEL KAHN : SPLENDEUR DE L’HUMANITÉ
BADEN POWEL : POUR UN MONDE MEILLEUR
BERNANOS : INFIRMITÉ
BERNANOS : LE SECRET DU BONHEUR
BERNANOS : OBLIGATIONS
BERNANOS : PATIENCE
BERNANOS : RECONCILIÉ AVEC SOI MEME
CAMUS : ASPIRATIONS ESSENTIELLES DE L’HOMME
CAMUS : DIRECTION DES HOMMES
CAMUS : MONDE INSUPPORTABLE
CAMUS : NE RIEN ENVIER
CHARLES DE FOUCAULD : PARFAITE OBÉISSANCE
CHARLES DE FOUCAULD : RENAÎTRE
CHARLES JOURNET : LE MAL
CHARLES PEGUY : LE MAL
CHRISIAN DE CHERGÉ : COEUR
CHRISIAN DE CHERGÉ : L’AUTRE
CHRISTIAN DE CHERGÉ : COURAGE !
CHRISTIAN DE CHERGÉ : DE RICHES VERTUS
CHRISTIAN DE CHERGÉ : ENGAGEMENT
CHRISTIAN DE CHERGÉ : LA VIE
CHRISTIAN DE CHERGÉ : MERCI
CHRISTIAN DE CHERGÉ : SIMPLICITÉ
CHRISTIAN DE CHERGÉ : SIMPLICITÉ
CLAUDE LÉVI STRAUSS
CLAUDE RAULT : DESERT 
CLAUDE RAULT : DESERT 
CLAUDE RAULT : HUMILITÉ
CLAUDE RAULT : MESSAGE DU SAHARA 
CLAUDE RAULT : REFROIDISSEMENT 
DESCARTES : CE QU’EST L’HOMME
DESCARTES : LE BON SENS
DESCARTES : LES QUATRES PRÉCEPTES
DOSTOIEVSKI : RICHESSE
EDGAR MORIN : LUMIÈRE
EDGAR MORIN : LUMIÈRE
EDITH STEIN : ETRE
EDITH STEIN : INTÉRIORITÉ ET ALTÉRITÉ
EDITH STEIN : QU'IL EST BEAU ET BON DE VIVRE 
EDITH STEIN : RESPONSABILITÉ
EDITH STEIN : SA PERSONNALITÉ
EDITH STEIN : SA VIE
EDITH STEIN : SERVICE
EDITH STEIN : TOUT SUR SA VIE
EDITH STEIN ET L’EMPATHIE
EDITH STEIN ET L’EMPATHIE
EDITH STEIN ET L’INDIVIDUALISME
EDITH STEIN ET LA RESPONSABILITÉ
ELIE WIESEL : BIEN OU MAL
ELIE WIESEL : IDÉE DE L’HOMME
EMMANUEL LEVINAS ET SARTRE : LIBERTÉ
ÉRASME : HOMME DEBOUT
ERIK ORSENNA : VALEUR TRAVAIL
ERNEST HEMINGWAY : HUMILITÉ
ETTY HILLESUM : BONHEUR
ETTY HILLESUM : ÊTRE
ETTY HILLESUM : FONDS COMMUN
ETTY HILLESUM : LA VIE EST BELLE
ETTY HILLESUM : PAROLE
ETTY HILLESUM : S’AGUERRIR
ETTY HILLESUM : UN SENS A LA VIE
ETTY HILLESUM : UN SENS DE LA VIE
ETTY HILLESUM : UNE VIE BOULEVERSÉE
FRANCOIS VARILLON : DÉSESPOIR
FRANCOIS VARILLON : JOYEUX
GANDHI : CUPIDITÉ
GRÉGOIRE DE NYSSE : CELUI QUI MONTE
HANNAH ARENDT
HANNAH ARENDT : ACTIVITÉS HUMAINES
HANNAH ARENDT : AUTORITÉ
HANNAH ARENDT : BONTÉ
HANNAH ARENDT : CHAQUE HOMME EST UNIQUE
HANNAH ARENDT : COMMENCEMENT
HANNAH ARENDT : COMMENCEMENT
HANNAH ARENDT : ÉCONOMIE DE GASPILLAGE
HANNAH ARENDT : ÉDUCATION
HANNAH ARENDT : LE MIRACLE QUI SAUVE LE MONDE
HANNAH ARENDT : LIBERTÉ
HANNAH ARENDT : PARDON
HANNAH ARENDT : PAROLE
HANNAH ARENDT : PENSER LE TOTALITARISME
HANNAH ARENDT : POUVOIR
HANS JONAS : ÉTHIQUE DE LA RESPONSABILITÉ
HANS JONAS : RESPONSABILITÉ
HANS JONAS : RESPONSABILITÉ ET ESPÉRANCE
HANS KÜNG : GRANDEUR ET MISÈRE DE L’HOMME
HANS URS VON BALTHASAR : STRUCTURE DE L’HOMME
HANS URS VON BALTHASAR : VÉRITÉ
HEIDEGGER : ÊTRE ET ÉTANT
HEIDEGGER : HUMANISME
HEIDEGGER : HUMANISME
HEIDEGGER : LE MÉTIER DE LA PENSÉE
HEIDEGGER : LE MIRACLE DES MIRACLES
HEIDEGGER : PENSÉE
HENRI de LUBAC : IGNORANCE
HENRI de LUBAC : MÉPRIS
HENRI de LUBAC : PARADOXES
HENRI de LUBAC : PATIENCE
HENRI DE LUBAC : SOLEIL
HENRI de LUBAC : SOUFFRANCE
HENRI QUINSON : NOUVELLE SOCIÉTÉ
HENRI TEISSIER : UN MODÈLE A SUIVRE
HUSSERL : SENS DE CETTE EXISTENCE HUMAINE
JACQUES MARITAIN : ÉLOGE DU DON
JACQUES MARITAIN : ESSENTIEL
JACQUES MARITAIN : PAROLE DE SAGE
JAURES : DIRIGER
JEAN CHRYSOSTOME : BONHEUR INFINI
JEAN CHRYSOSTOME : HUMILITÉ
JEAN GIONO : CARACTÈRE INOUBLIABLE
JEAN GUITTON : DANS LE VENT
JEAN GUITTON : LA MORT
JEAN GUITTON : OBÉISSANCE
JEAN GUITTON : ORGUEIL
JEAN LUC MARION : LE PROPRE DE L’HOMME
KANT : ACTION ÉTHIQUE
KANT : ACTIONS BONNES OU MAUVAISES
KANT : CONTRAINTE
KANT : EXIGENCES DE LA PENSÉE
KANT ET LE MANAGEMENT
KARL BARTH : L’ESSENCE DU MAL
KARL JASPERS : ANONYMAT
KARL JASPERS : AUTORITÉ ET RAISON
KARL JASPERS : CONDUITE SENSÉE
KARL JASPERS : LIBERTÉ
KARL JASPERS : RACINES
KARL JASPERS : VÉRITÉ ET COMMUNICATION
KARL RAHNER : L'ÉTANT FINI
KHALIL GIBRAN : ÉLOGE DU TRAVAIL
KIERKEGAARD : ANGOISSE
KIERKEGAARD : COMPRENDRE
KIERKEGAARD : INCOMPRÉHENSIBLE
KIERKEGAARD : POUR UNE VIE NOUVELLE
KIERKEGAARD : SOUFFRANCE
KIERKEGAARD : SUR LE CHEMIN DE LA VIE
KIM EN JOONG
LA BRUYERE : MODESTIE
LACAN : LUMIÈRE
LACAN ET L’INCOMPLÉTUDE
LOUIS MARIE BILLÉ : UN MODÈLE POUR NOUS
MALRAUX : JUGER
MARCEL GAUCHET : EXTRAORDINAIRE BOULEVERSEMENT
MARCEL MAUSS : ESSAI SUR LE DON
MAURICE BELLET : LE LIEU DU COMBAT
MAURICE BLONDEL : ÉLOGE DE L’ACTION
MAURICE BLONDEL : EXIGENCE
MAURICE ZUNDEL : CONQUÊTE DE SOI
MAURICE ZUNDEL : CROYEZ-VOUS EN L’HOMME ?
MAURICE ZUNDEL : DIGNITÉ HUMAINE
MAURICE ZUNDEL : ÉCOUTE ET SILENCE
MAURICE ZUNDEL : HUMAIN
MAURICE ZUNDEL : LIBERTÉ
MAURICE ZUNDEL : RENCONTRE VÉRITABLE
MAURICE ZUNDEL : SENS DE L’EXISTENCE
MAURICE ZUNDEL : SENS DE LA DESTINÉE
MAURICE ZUNDEL : SILENCE 
MAURICE ZUNDEL : TRAVAIL
MAURICE ZUNDEL : VIE INACCOMPLIE
MAURICE ZUNDEL : VOCATION DE L’HOMME
MAX WEBER : ÉTHIQUE
MICHEL ALBERT : BONNE SANTÉ
MICHEL-MARIE ZANOTTI-SORKINE : DÉMOCRATIE ET LIBERTÉ
MICHEL-MARIE ZANOTTI-SORKINE : ÉTERNITÉ
MONTESQUIEU : MÉPRIS
MONTESQUIEU : POUVOIR
NEWMAN : CONDITION HUMAINE
NEWMAN : ÉVOLUTION DE L’HOMME
NEWMAN : NÉANT DE CE MONDE
NEWMAN : VRAI GENTLEMAN
NIETZSCHE : APPRÉCIATION
NIETZSCHE : AVENIR
NIETZSCHE : CERTITUDE
NIETZSCHE : CRUAUTÉ
NIETZSCHE : ÉLOGE DU SILENCE
NIETZSCHE : FINITUDE DE L’HOMME
NIETZSCHE : MÉPRIS DE SOI
NIETZSCHE : MONDE DÉSTRUCTURÉ
NIETZSCHE : TRISTE SOCIÉTÉ
NIETZSCHE : VÉRITÉ
NIETZSCHE ET TEILHARD DE CHARDIN
NORBERT SEGARD
NORBERT SEGARD : BONHEUR
NORBERT SEGARD : UN MODÈLE
PASCAL : DIVERTISSEMENT
PASCAL : MOI
PASCAL : MORT
PASCAL : PARAÎTRE
PASCAL : PUISSANCE
PASCAL : QU’EST-CE QUE L’HOMME ?
PAUL CLAUDEL : VRAI ET RIEN
PAUL RICOEUR : ACTION
PAUL RICOEUR : ÉTHIQUE
PAUL RICOEUR : L’AUTRE
PAUL RICOEUR : MAL ET BONTÉ
PAUL RICOEUR : PARDON
PAUL RICOEUR : VALEUR DE L’HOMME
PAUL TILLICH : ANGOISSE
PAUL VALADIER : HOMME, ANIMAL MALADE
PÉGUY, BERNANOS, CLAUDEL : ARGENT 
PIERRE CLAVERIE
PIERRE CLAVERIE : L’AUTRE
PIERRE, PAUL ET JEAN
PLATON : AUTORITÉ
RABELAIS : DÉSESPOIR
RENÉ GIRARD : DÉSIR MIMÉTIQUE
RENÉ GIRARD : HOMME MAÎTRE DU MONDE
RENÉ GIRARD : OPTIMISME
RENÉ GIRARD : ORIGINE DES CONFLITS
RENÉ GIRARD : RIVALITÉ MIMÉTIQUE
RENÉ GIRARD : TERRORISME
RENÉ GIRARD : URGENCE
ROMAIN ROLLAND : BATAILLE DE L’HOMME
ROUSSEAU ET AUGUSTIN
SAINT EXUPERY : SILENCE
SAINT-EXUPERY : BUT COMMUN
SAINT-EXUPERY : CATHÉDRALE
SAINT-EXUPERY : CITATIONS POUR MANAGER
SAINT-EXUPERY : DÉSERT
SAINT-EXUPERY : HAINE
SAINT-EXUPERY : HUMILITÉ
SAINT-EXUPERY : HUMILITÉ
SAINT-EXUPERY : JUSTICE
SAINT-EXUPERY : L’ART DES PETITS PAS
SAINT-EXUPERY : L’ESSENTIEL OUBLIÉ
SAINT-EXUPERY : LE PETIT PRINCE
SAINT-EXUPERY : LE TEMPS
SAINT-EXUPÉRY : MOZART ASSASSINÉ
SAINT-EXUPERY : PAROLE DE SAGE POUR UN MANAGER
SAINT-EXUPERY : QUALITÉ DE LA CIVILISATION
SAINT-EXUPERY : RACINES
SAINT-EXUPERY : RESPONSABLE
SAINT-EXUPERY : STABILITÉ
SAINT-EXUPERY : TOURNÉ VERS SOI
SAINT-EXUPERY : VANITÉ DE L’HOMME
SAINT-EXUPERY : VOYAGE
SARTRE : QU’EST-CE QUE L’HOMME ?
SERGE DASSAULT : GESTION PARTICIPATIVE
SPINOZA : JUSTICE
TEILHARD DE CHARDIN : APPARITION DE L’HOMME
TEILHARD DE CHARDIN : AVENIR
TEILHARD DE CHARDIN : DÉFI A LA PENSÉE
TEILHARD DE CHARDIN : DÉSORDRE
TEILHARD DE CHARDIN : EFFORT
TEILHARD DE CHARDIN : LE MONDE SE CONSTRUIT
TEILHARD DE CHARDIN : MANTEAU D’HUMANITÉ
TEILHARD DE CHARDIN : MONDE STUPIDE
TEILHARD DE CHARDIN : OEUVRE
TEILHARD DE CHARDIN : PAIX
TEILHARD DE CHARDIN : PRENDRE DE LA HAUTEUR
TEILHARD DE CHARDIN : RÉFLEXIONS SUR LA CRISE
TEILHARD DE CHARDIN : RÉUSSITE
TEILHARD DE CHARDIN : SOUFFRANCE
TEILHARD DE CHARDIN : VALEUR ABSOLUE
TEILHARD DE CHARDIN : VIE FONTALE
TEILHARD DE CHARDIN : VISION DU MONDE
TEILHARD DE CHARDIN : VIVE LA VIE !
TEILHARD DE CHARDIN : VOLONTÉ DE VIVRE
THEODORE MONOD
THÉODORE MONOD : LE PROPRE DE L’HUMAIN
THEODORT MONOD : DÉSERT 
THOMAS D’AQUIN
THOMAS D’AQUIN : ÉQUITÉ
THOMAS HOBBES : RIRE
THOMAS JEFFERSON : UN VISIONNAIRE !
THOMAS MANN : BONHEUR
TOCQUEVILLE : RELATIVISME
TOLSTOÏ : FORMER SA RAISON
VOLTAIRE : CUPIDITÉ ET ORGUEIL
YVES CONGAR : ESPRIT POSSESSIF